logo de TransforMice Fansitebannière de TransforMice Fansite

L'histoire du jeu

Introduction

Transformice est un minijeu en Flash, développé par « Tigrounette ». Comme les autres, il a été premièrement lancé
sur Jeuxonline.info (Topic officiel - Suite du topic officiel). Ce minijeu n'est pas le premier, et a des prédécesseurs bien connus. En effet, les minijeux d'Extinction (par le même auteur), notamment Aaaah, ont été les premiers à lancer le concept de ces jeux en ligne tout simples, conviviaux, et facile d'accès pour tous. Nous pourrons citer entre autres : Forteresse, Bouboum, ou encore Dead Meat, qui ont également eu beaucoup de succès.


Dans cette page, nous retracerons l'histoire de Transformice grâce à deux autres minijeux qui sont ses grands frères : «
Aaaah » et « Poisson ».

Les débuts : Extinction et Aaaah !

L'aventure a donc commencé en avril 2008, avec le lancement d'Extinction.fr, et de « Aaaah », un minijeu d'une simplicité extrême.
Comme toujours, l'annonce de la sortie du jeu par Tigrounette a été publiée sur Jeuxonline.info (Topic officiel).



intro

Le but du jeu de Aaaah est le tronc commun des minijeux d'Extinction : Des personnages en bas à gauche, qui doivent rejoindre leur point de ralliement (ici, c'était une pharmacie ou une infirmerie) en haut à droite, tout ceci, aidés par un guide qui dessine un chemin sur la carte, grâce à sa souris.
Leur arme ? Le cri ! La barre espace leur permet en effet de huler "Aaaah !", faisant peur à tous les personnages alentours, qui sont repoussés au loin.

Voici un screen d'une partie basique de Aaaah, sur une carte quelconque :



intro

Aaaah a évolué sur une longue période de temps, mais le principe du jeu en lui-même n'a jamais été réellement modifié (contrairement à TM qui intègre déjà de nouveaux modes de jeu).
La mise en place de la contamination (un joueur qui est contaminé ne peut plus finir la partie, et peut contaminer d'autres joueurs) fut la seule innovation majeure. Sous Aaaah, il était possible de créer des cartes soi-même grâce à l'éditeur de cartes. Les cartes officielles, en nombre réduit, disposaient de particularités qu'il n'était pas possible de créer avec l'éditeur. Cependant, certains joueurs étaient devenus des maîtres dans la création de cartes, que ce soit sur le plan esthétique, ou sur le plan technique.

Poisson, ou la « version 1 » de Transformice

Le véritable ancêtre de Transformice est le minijeu « Poisson », que certains n'ont peut-être pas connu à cause de sa durée de vie extrêmement courte.
Il constituait la "première version" de TM, et a été mis en ligne pendant quelques mois, avant de fermer définitivement pour laisser place aux petites souris que nous connaissons bien.


Poisson était donc un minijeu similaire à TM, bien que graphiquement moins évolué. Les personnages étaient des petits poissons (qui avaient fait leur première apparition sous Aaaah pour le premier avril) qui avaient la fâcheuse tendance de glisser sur toutes les surfaces inclinées : pwasson



intro

Une fois identifié, vous entriez dans le monde fabuleux de Poisson, et vous vous retrouviez noyé dans une horde de pwassons sauvages, qui tentaient désespérément de rejoindre le bocal, unique espoir de fraîcheur, et donc, de survie :





Les règles du jeu, très similaires à celles de Aaaah, restaient simples et basiques : Les poissons commencent la partie en bas à gauche d'une carte, et doivent rejoindre le bocal, en haut à droite du décor.
Ils sont pour cela aidé par un guide, qui pouvait poser des objets partout, et qui n'était pas physiquement présent dans le jeu (contrairement à la chamane de Transformice).

Voici deux screens du jeu : (le premier, avec un seul poisson qui était guide, mais c'est pour vous donner une idée de l'apparence même du jeu) :



parcours

screen





On y retrouve certains éléments de Transformice, dans un design plus basique : Les planches, la balle, les caisses...
Le système de fixation des objets par des clous a également été conservé pour TM, bien qu'ils n'apparaissent plus dans la liste des objets. Le panel des objets sous Poisson, présenté ci-contre, vous permettra de voir l'évolution de design, et l'évolution de la conception du guidage. Le panel des cartes, beaucoup plus restreint dans Poisson, reste tout de même assez proche des cartes de base de Transformice.

Outre l'absence du poissonnier sur le plateau de jeu, il existe une autre différence majeure entre le poissonnier et la chamane : Le poissonnier bénéficiait d'une arme supplémentaire de taille, appelé Arrête de temps, qui n'a absolument pas
été conservée pour TM. En effet, il suffisait au poissonnier de presser la barre espace pour que le temps (et les joueurs) se figent pendant quelques secondes. Il pouvait ainsi placer des objets et faire sa construction sans être gêné par les poissons.

Poisson, (hormis son design plus frais) n'avait apporté par rapport à Aaaah qu'une seule nouveauté majeure : La façon de guider, en posant des objets.
Le but du jeu et le concept en lui-même restait très, voire trop similaire à celui de Aaaah. Transformice, sans perdre l'esprit de son ancêtre Poisson, fait sang neuf et se complexifie de jour en jour pour le plus grand bonheur des joueurs.

Le développement n'ayant pas été approfondi, Poisson est resté un jeu au stade de bêta, mais avait fidélisé beaucoup plus de joueurs qu'il n'en a l'air.
Son concept et son design, sobre mais sympathique, avaient su séduire beaucoup de joueurs de Aaaah, ayant trouvé en Poisson une dimension amusante supplémentaire.

En hommage à Poisson (Pwasson pour les intimes), LE minijeu le plus fun de tous les temps... :-)



fini




Les origines de Transformice

S'ensuit une longue citation dont vous trouverez la source en cliquant ici.



Cela faisait déjà un moment que je cherchais un nouveau petit projet sur lequel bosser. Besoin de changer d'air, de retrouver une passion perdue, et peut-être me prouver quelque chose, je ne sais pas trop.

En avril dernier, un de mes amis et collègues me proposait son aide dans ce sens : pourquoi pas un tout petit jeu Flash ? Quelque chose sans très grande importance, rien qui ne changera la face du monde, mais juste de quoi s'amuser et tester nos compétences ?



Et c'est ainsi qu'est né... Transformice.




Eh oui, comme très peu de gens l'ont deviné, je suis le fameux pseudonyme "Graphiste" qui se cache derrière Transformice. C'est moi qui ait réalisé les illustrations, les sprites de souris, les objets, et les animations.

L'idée de Gameplay s'est faite à deux avec Tigrounette. J'adorais son concept de jeu mis en place avec "Aaaaah !", et j'aurais adoré y apporter une dimension supplémentaire.
L'idée des souris m'est venue un simple soir où quelques rongeurs sont venus grattouiller derrière ma tête de lit. Je les imaginais construire des architectures improbables pour se frayer des passages à travers les cloisons, les plafonds et les planchers...



C'est ainsi que j'ai proposé l'idée à Tigrounette : à la base, toutes les souris pouvaient se "transformer" à volonté en des objets simples, d'où le nom d'origine, Transformice, transformer + mice (souris au pluriel en anglais), afin d'aider toutes les autres souris à atteindre un fromage haut perché. Plus de souris auraient de fromages, plus les souris transformées auraient gagné de points, et auraient accès à de nouvelles formes.



Après quelques tests, nous nous sommes aperçus que ce mode de jeu n'était pas très fun, d'autant plus si seulement deux personnes sont présentes sur le même plateau de jeu.
Nous nous sommes alors dit que les souris devraient donc invoquer des objets plutôt que de se transformer elles-mêmes. Mais là encore après quelques tests, et avec une poignée de joueurs, tout le monde invoquait tout et n'importe quoi n'importe où, et c'était injouable.



La conclusion logique était donc de ne donner les "pouvoirs" d'invoquer qu'à une seule souris à la fois. Après un gros délire et peu de sommeil, au détour d'un café avec Tigrounette, on a imaginé une sorte de déesse souris devant laquelle les autres souris se prosternaient. L'idée de la souris Chamane était née.



De là, nous avons mis sur pied un tout petit jeu multijoueur avec seulement dix maps, consistant en des blocs verts, des souris un peu raides, un fromage, et quelques objets à poser. Et à notre surprise, le succès fut immédiat.


Aujourd'hui, Transformice est en train d'exploser, et représente plus de 8000 visiteurs uniques pour plus de 15 000 visites par jour. Le bouche-à-oreille est tel que le jeu a fini par se retrouver sur des forums anglais, sur lesquels il fait un carton.


Si je n'en ai pas parlé avant, et que j'ai pris ce pseudonyme de "Graphiste", c'était pour deux raisons. La première est que mon nom est de plus en plus associé à mon entreprise (Ankama), chose qui à la fois me remplit de fierté, mais m'ennuie à certains moments. Je ne peux plus rien dire sans que cela soit attribué à Ankama, et j'avoue que ça me pèse légèrement.
J'avais peur qu'en présentant ce jeu sous mon "vrai" nom, on m'accuse de profiter de la notoriété que m'apporte Ankama pour en faire la promotion.
La seconde, qui découle de la première, c'est que j'avais peur de me voir reproché de ne pas mettre à profit absolument 100% de mon temps à mon job, c'est à dire DOFUS. J'y passe beaucoup, énormément de temps, mais pour certains, ce n'est jamais assez.



Aujourd'hui, je décide de sortir de l'ombre, car je suis fière d'avoir fait ce petit jeu avec Tigrounette, et je me moque bien de ce que certains pourront me reprocher. Je prends beaucoup de plaisir à voir et faire évoluer ce jeu, et je tiens à le faire partager.



Et j'en profite donc pour dire : merci énormément Tigrounette ! :)



Une petite image assez mystérieuse pour illustrer les extrêmes débuts du jeu, encore hébergé sur Extinction pour les tests qui n'ont pas été rendus publics :








La naissance de Transformice

Transformice a rapidement succédé à Poisson après sa fermeture, début mai 2010, reprenant un concept similaire mais grandement amélioré, et beaucoup plus réfléchi.

La contrainte nouvelle du fromage à attraper avant de retourner au trou ouvre des possibilités beaucoup plus larges quant à l'évolution future du jeu. Le mode de guidage est également une petite révolution, étant donné que le guide est maintenant présent sur le terrain.

Transformice est un minijeu plein d'avenir, désireux d'apporter des nouveautés, et de surprendre les joueurs grâce à un concept plus intéressant et recherché.






Affaire à suivre...
vos commentaires
La connexion au site est requise pour pouvoir ajouter un message.
Je n'ai jamais connu Poisson non plus :snif2:Saidi n'est pas dieu, mais on s'en rapproche. - Sloganazor.com :cool:
Je n'ai jamais connu Poisson.... :snif2:Koopa' est bien plus qu'un pseudo, c'est une vie ! © Koopa' Corporation 2010 - 2011
oui , moi aussi j'aurai aimer connaitre poisson j'expere que transformice restera lui , pour toujour même si il y a des con qui bannise a tor et a traver <img src=("/>
Pauvre Poisson j'aurai aimé connaître...
Le site n'existe plus.
c koi le site